dimanche 22 janvier 2017

ByPass #5 - 1 an post-op!

Hello les amis,

    Il y a 1 an déjà, je vous écrivais la veille du premier jour du reste de ma vie pour vous annoncer mon grand projet. J'étais tout simplement terrifiée! Je me suis levée quand il faisait encore nuit noire pour prendre ma douche avant de me rendre à l'hôpital alors qu'il faisait toujours aussi noir. Je me suis adressée au guichet des admissions dans un état de stress inimaginable! J'aurai tout donné pour ne pas être là et je me maudissais d'avoir pris cette décision. Un gentil infirmier m'a accueilli au troisième étage et m'a emmené dans ma chambre que je ne verrais pas beaucoup au final puisque j'ai passé pas mal de temps en soins intensifs. Je fais la connaissance de la Maman de ma colloc de chambre qui est déjà au bloc pour sa part. Pas de chance pour moi, la veille, j'ai choppé un rhume carabiné et je suis totalement congestionnée avec la gorge en feu et un œil qui me fait vraiment souffrir en prime! L'anesthésiste vient me voir et décide de maintenir l'opération tout de même. Petit à petit, c'est la valse des infirmiers qui viennent me poser des questions et me préparer au grand moment. Me voilà prête, dans ma blouse bien trop petite évidemment, allongée sur mon lit dans un état de peur et de stress inconsidérable! Je dis à mes parents d'ailleurs que si je n'en avais parlé à personne, j'annulais tout et je me cassais vite fait bien fait mais question de fierté oblige, je reste et j'assume! Mais j'ai peur quand même... A 11 heures, une gentille infirmière, bypassée elle-aussi, vient me chercher pour m'emmener au bloc. Je sent mon sang quitter mes veines mais je reste digne... Toujours cette fameuse fierté! Je me souviens des dessins au plafond jusqu'à la salle d'op et de mon stress encore et toujours. Je patiente un tout petit peu dans la salle d'attente du blog avant l'arrivée d'une petite bande de nana trop géniale qui vont me faire sourire, me déstresser (enfin, de ce qu'il en est possible), me porter de mon lit à la table d'op comme si je n'étais qu'une plume. Elles vont même s'assurer que je reste couverte jusqu'à ce que je dorme pour que je puisse garder un peu de dignité tout de même 😂 Mon chirurgien qui vient de terminer l'opération de ma colloc de bypass, vient me saluer et constater mon immense état de stress auquel il s'attendait vu mon état à chaque rendez-vous pré-op! Il essaie de me rassurer et les super nanas lui feront même me faire un compliment sur mes ongles, c'est irréaliste! On me bloque le bras gauche dans les draps et on commence à chercher des veines, bien cachées chez moi, dans le bras droit. Mon chirurgien voyant que le stress devient ingérable, il ordonne de tout arrêter et de m'endormir, ils reprendront la préparation que quand j'aurai plongé dans les bras de Morphée! Un dernier petit mot, un clignement de paupières et je plonge dans un profond sommeil à 11h30 pile. Le réveil sera difficile, l'opération a été plus compliquée que prévue et j'ai causé de belles frayeurs à mon chirurgien et l'anesthésiste. Du coup, je file en soins intensifs pour les 28 heures les plus longues de ma vie avec une douleur inimaginable, une respiration quasiment impossible, un moral plus bas que tout et une peur terrible.  La suite, vous la connaissez sûrement, de la douleur, un retour aux urgences avec un abcès, des semaines de soins très douloureux,... Bref, une période très difficile durant laquelle, je ne rêvais qu'à une chose, que le temps passe et que je sois entrain d'écrire ce fameux bilan des 1 an! Et m'y voilà déjà... Je ne réalise pas du tout qu'une année entière s'est déjà écoulée! Comme je l'ai toujours dit, quand c'était difficile, j'ai vu passer chaque seconde mais une fois la forme retrouvée et la douleur enfuit, le temps a filé à une vitesse folle! Comme pour les 6 mois post-op, je vais reprendre différents thèmes 😊

Alimentation

   A l'heure d'aujourd'hui, plus rien ne m'est interdit. Sauf l'alcool évidemment qui lui est interdit à vie mais comme je l'ai déjà expliqué précédemment, je n'aime pas ça donc je n'ai aucun soucis avec cela.
   Au niveau de mon alimentation, je mange de tout et tout va bien. Evidemment, certaines digestions sont plus difficiles que d'autres et il ne faut pas croire que c'est simple tous les jours mais ça ne me dérange pas du tout. De plus, je ne ressens aucune frustration par rapport aux petites quantités. J'avais très peur avant l'opération de ressentir de la frustration mais je me rends compte que c'est vraiment rarement le cas car une fois que j'y ai goûté, je suis rassasiée et donc, ne ressentant pas la faim, je ne ressent pas non plus la frustration. 
   Pour la boisson, je ne bois que de l'eau et je parviens à boire au minimum 1,5 litres et bien plus souvent 2 litres par jour donc c'est parfait 😊 Je parviens à présent à boire une petite gorgée de pétillant sans que ça soit douloureux mais après tant de mois sans en boire, je n'en ai plus envie donc je n'en bois plus tout simplement.

Perte de poids

   Au niveau de la perte de poids, c'est une renaissance! Je n'ai plus aucune douleur, tendinite, sciatique,... Je dors beaucoup mieux et surtout, je me réveille en pleine forme! Par contre, qu'est-ce que j'ai froid... lol. Depuis le début de l'automne, je dors avec 2 couettes et de coussins chauffants et malgré ça, j'ai parfois du mal à m'endormir parce que j'ai froid. Je pense que je vais pas passer l'hiver 😆 Je redécouvre chacun de mes os aussi, vous vous rendez-compte, on sent mes côtes?! 😅 C'est la première fois de ma vie que je suis tellement heureuse de perdre quelque chose!!!
   Evidemment, la perte est bien plus ralentie qu'au début de l'opération car l'amplitude entre ce que je mange et ce que mon métabolisme a besoin de calories pour maigrir a diminué. Mais je continue mon petit chemin doucement mais sûrement. J'en suis aujourd'hui à 53 kilos perdus! Je compte encore en perdre une vingtaine. Pour cela, le sport m'aidera a essayer d'y parvenir en 1 an 😊 Voici un petit récapitulatif en chiffres de cette année écoulée:


Suivi médical

   Dès le début, j'ai su que si je faisais cette lourde opération, c'était pour la faire parfaitement. J'ai donc directement fait le choix de suivre l'entièreté du parcours médical. Mon chirurgien m'a d'ailleurs dit qu'il ne comptait plus les gens qui arrivaient au contrôle des 1 an en l'incendiant de leur avoir gâché la vie avec alors que l'équipe n'avait pas vu ces mêmes personnes depuis l'opération... Il ne faut pas s'étonner que ça soit un échec dans ce cas! Oui, c'est un investissement autant personnel que financier, c'est certain! Mais c'est primordial.
   J'ai donc des rendez-vous chez la coach alterné avec la diététicienne tous les mois. On y mesure ma perte de poids mais surtout les taux de graisse, muscle, etc... Et je suis contente car mes 5 ans de sport qui ont précédé mon opération ne sont pas vain car ils m'ont permis d'avoir un taux de muscles qui correspond à la population "normale". Mon taux de graisse dans le ventre est tout à fait normal aussi et le taux de graisse général descend en flèche. De plus, depuis le 16 janvier, mon BMI ne me classe enfin plus en obésité mais en surpoids, une belle victoire 🎆
   Je continue aussi mon suivi chez la psychologue que je trouve primordial dans cette opération! Elle est très contente de mon évolution et surtout du fait que parfois, j'en viens à oublier que je suis bypassée et que les quantités que je mange sont à mes yeux, normales et non petites car c'est que j'ai réussi le déclic dans ma tête et c'est très important.
   Quant à mon chirurgien, je vais le revoir pour le fameux contrôle des 1 an post-op! J'ai donc rendez-vous le 7 février et je viendrai faire une petite mise à jour de mon article quand se sera fait 😊


Bilan sanguin

   Depuis mes problèmes de thyroïde, je ne compte plus mes bilans sanguins! Et tout ça avec une seule veine valable, c'est une guerrière je vous le dit parce qu'elle en a déjà vu passer des aiguilles! De tous les mois, on est passé à tous les trimestres à présent afin de vérifier ma thyroïde mais aussi mes carences. Depuis mon avant-dernière prise de sang, j'ai enfin eu des résultats dits "normaux": pas de sucre, plus de cholestérol, plus de problèmes au foie,... Je n'ai pas le souvenir d'avoir une fois eu des résultats normaux! Mercredi, je suis allée faire mon grand grand bilan des 1 an et évidemment, il a fallu que mon médecin ne me prenne pas assez de tubes de sang. Du coup, j'ai pu retourner au labo jeudi et je me suis quand même demandé si il me resterait une goutte de sang quand ils en auraient terminé 😅
   Pour le moment, avec mon traitement diminué de moitié, ma thyroïde reste stable donc on continue comme ça avec l'espoir de pouvoir l'arrêter dans le futur car c'est la perte de poids qui permet de stabiliser la thyroïde.
   La transfusion reçue pendant l'opération permet que le fer soit encore à un bon taux, on verra dans le futur et sinon, j'irai à l'hôpital faire une perfusion.
   J'ai recommencé les fioles de vitamines D toutes les semaines et pour la première fois en 6 ans, elles fonctionnent enfin et ma vitamine remonte à un taux normal. C'était le poids qui l'empêchait de fonctionner auparavant. Etant donné que je devrai certainement prendre du Pantomed à vie, du à ma gastrite chronique, je dois continuer la vitamine D car j'ai un fort risque d’ostéoporose.
   Les piqûres de vitamine B ont fonctionnaient donc pour le moment, on les stoppe et on verra dans 3 mois si il en faut à nouveau.
   Sinon, je continue ma prise de vitamines spéciales bypass chaque jour. Elle n'est pas facile à prendre car très "lourde" et me cause des barbouillis et des douleurs pendant une bonne demie-heure après la prise mais je devrai m'y faire avec le temps. De toute façon, je n'ai pas le choix car c'est à vie!

Divers

- Perte des cheveux: La chute des cheveux commence à s'amenuiser ces dernières semaines. Après en avoir perdu des poignées entières, je n'en perd presque plus pendant les lavages. A peine une petit mèche. Je pense même que la phase de pousse à recommencer car pas mal de petits cheveux qui arrivent pour repeupler mon crâne 😅 Heureusement que j'ai débuté avec énormément de cheveux donc la perte ne s'est pas trop remarquée! Par contre, malgré le grand soin que je leur apporte à chaque lavage, ils étaient vraiment bien abîmés. Du coup, un petit tour chez mon coiffeur préféré et me voilà avec beaucoup de centimètres en moins... Je dirai que je suis passée de cheveux longs à carré long et j'adore!

- Problème d'hyperlaxie: Mon problème d'être hyperlaxe quand à lui ne s'arrange pas puisque à chaque kilo perdu, il y a plus de "place" et donc plus de "jeu" dans mes articulations déjà trop élastiques. Du coup, ces derniers temps, j'ai plus souvent déboîté mon genou. Ce n'est pas une partie de plaisir mais heureusement, je sais le remboîter toute seule. Je sent aussi que mes hanches ne sont pas toujours dans l'axe et mes cervicales ne tournent pas rond non plus parfois. On va faire en sorte de muscler tout ça au maximum mais on ne pourra jamais guérir ce problème, étant une malformation de naissance qui n'a aucun lien avec le poids. Comme dis mon docteur, je dois apprendre à vivre en ne pliant pas mon genou à plus de 90° et en restant toujours prudente! L'avantage c'est que ça me fait énormément gagner en souplesse 😅

- Reprise du sport: Je dois dire que le sport commençait à sérieusement me manquer! Du coup, j'ai commencé cette nouvelle année par la reprise de celui-ci. Pour le moment, je le fais à la maison en suivant des vidéos de cardio et de renforcement musculaire puis j'enchaîne avec des exercices de musculation et je termine par une bonne séance de stretching. Même si ça ne fait pas chuter mon poids, ça remplace ma graisse par des muscles et surtout, ça me fait fondre au niveau des centimètres! Et puis, on ne se sent jamais aussi bien qu'après une bonne douche post séance de sport 😊


   Vous pouvez toujours retrouver mes grandes étapes dans l'onglet bypass et si vous désirez lire les articles précédents: Voici celui sur le parcours pré-opératoire, le récit de mon opération, mes rendez-vous post-op et finalement, le bilan de mes 6 mois post-op!

   Je reste lucide et je sais que j'aurai encore des moments difficiles parfois, des jours sans, des digestions plus compliquées que d'autres mais je n'ai aucun regret car chaque jour, je renaît un peu plus. J'ai souffert, mon opération a été bien plus douloureuse que la normale, j'ai eu droit aux complications en prime mais ça me permet de savourer d'autant plus chaque jour à présent. Croyez-moi, choisir le bypass, ce n'est pas opter pour la facilité. Les kilos perdus sont la récompense de choses difficiles à vivre et d'efforts difficiles à faire! A présent, les effets de l'opération s'amenuisent et c'est à moi de me battre encore plus pour perdre mes derniers kilos et surtout, me stabiliser. Je tiens encore à tous vous remercier pour vos petits mots, vos encouragements, votre soutien,... Ils m'ont été très précieux ❤

6 commentaires:

  1. C'est un joli parcours et je sais comme on peut le vivre chacune différemment et les conséquences que cela peut engendrer. Félicitations ma belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Thyde :)
      C'est vrai qu'aucun parcours n'est similaire!
      Merci et bisous!

      Supprimer
  2. je suis admirative...tout simplement admirative....

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien, quel parcours, dis donc ! Félicitations à toi ! Tu peux être fière de tes efforts !

    RépondreSupprimer