vendredi 22 juillet 2016

ByPass #4 - 6 mois post-op!

Hello les amis,

   Il y a 6 mois comme maintenant, j'arrivais à l'hôpital morte de trouille en me demandant qu'est-ce que je faisais là et si je n'étais pas occupée de faire l'erreur de ma vie! Je peux vous dire maintenant que même si j'ai vraiment beaucoup souffert et que le chemin est encore long, je ne le regrette absolument pas! Je ne sais pas si c'est le fait que je suis quelqu'un d'extrêmement nostalgique mais je n'en reviens toujours pas que ça fait déjà 6 mois!! Quand je souffrais, j'ai vu passer chaque seconde de chaque minute mais depuis que je vais mieux, je n'ai pas vu le temps filer! Pour cet anniversaire de demie-année de mon bypass, je vais vous écrire le bilan de ces 6 premiers mois post-opératoires selon plusieurs thèmes.

Alimentation

   A l'heure d'aujourd'hui, plus rien ne m'est interdit. Sauf l'alcool évidemment qui lui est interdit à vie mais comme je l'ai déjà expliqué précédemment, je n'aime pas ça donc je n'ai aucun soucis avec cela. Depuis que tout m'est à nouveau autorisé, je mange vraiment de tout. Il faut savoir qu'après l'opération, nous devons apprendre à notre intestin à digérer, on peut donc comparer cela à un bébé qui apprend à manger. Il est donc important de manger de tout afin que l'on puisse, dans le futur, espérer pouvoir tout remanger. J'ai beaucoup de chance car jusqu'à présent, tout mes tests ont été fructueux. Bien que certaines digestions sont plus lourdes ou difficiles que d'autres, je n'ai encore jamais du remettre ni fait de dumping. Evidemment, je suis prudente aussi, ça va de soi...

   Au niveau des boissons, j'arrive à boire sans aucun problème mon litre et demi d'eau obligatoire quotidiennement. Je peux à présent boire à nouveau du pétillant mais je vous avouerai que je me contente d'une petite gorgée de Coca Zéro très rarement. Tout simplement parce que je n'en ai plus l'envie et aussi car c'est encore douloureux à passer! Par contre, quand je vais au cinéma, je me fais plaisir avec un petit verre de Coca Zéro mais servi aux machines à boisson qui donnent un mélange d'eau et de sirop de Coca. Il est donc bien moins pétillant et le petit verre passe sans problème. Au niveau des jus de fruits, ayant une gastrite chronique, je reste bien prudente. Mais, je me suis déjà fait des smoothies en guise de goûter et ça passe nickel.

   Je suis déjà retournée au restaurant aussi. J'avais très peur avant l'opération de ressentir de la frustration mais je me rends compte que c'est vraiment rarement le cas car une fois que j'y ai goûté, je suis rassasiée et donc, ne ressentant pas la faim, je ne ressent pas non plus la frustration. Certains restaurants ont accepté que je prenne un plat enfant, du coup, pas de frustration au niveau de l’addition non plus! lol.

Perte de poids

   Au début de l'opération, comme nous devons suivre un régime liquide puis mixé, nous perdons très très vite du poids mais au fur et à mesure, la perte s'équilibre. A présent, je perds plus "en escalier", c'est à dire que j'ai une grande perte puis je reste stable puis à nouveau une grande perte et ainsi de suite. C'est comme cela que j'ai atteint le palier des 30 kilos perdus le 19 avril 2016 et celui des 40 kilos il y a une semaine et demie. Je me sens déjà tellement mieux, c'est incroyable! Je n'ai plus de douleurs aux pieds ni au dos, je dors beaucoup mieux, je me réveille en pleine forme, je redécouvre même mes os :) lol. Bref, je revis tout simplement et c'est un véritable bonheur!


Rendez-vous médicaux

   Je vous avez déjà parlé des rendez-vous post-opératoires ici mais depuis, j'ai continué d'être suivi évidemment car c'est ce suivi qui est extrêmement important. Depuis, j'ai un rendez-vous tous les mois, soit chez la diététicienne soit chez la coach de santé. J'y suis pesée mais on calcule aussi ma masse musculaire (qui est dans la moyenne) et ma masse graisseuse (qui a déjà beaucoup diminué). De plus, on discute de thèmes différents en rapport avec le bypass afin de le gérer au mieux et c'est vraiment très enrichissant et aussi rassurant de se sentir suivi à ce point. Je continue aussi mon suivi psychologique avec un rendez-vous trimestriel à présent. Ces entrevues me font beaucoup de bien et je continue d'affirmer que, bien qu'il soit trop souvent pris à la légère, le suivi psychologique est très important dans ce genre d'opération! 

Premier bilan sanguin

   Au niveau de mon chirurgien, il ne fera un bilan sanguin qu'au 1 an post-op. Mais dans mon cas, étant suivi depuis des années de façon trimestrielle voir mensuelle parfois, je dois continuer ces bilans réguliers chez mon médecin traitant. J'en suis bien contente car j'aime être surveillé si régulièrement afin de pouvoir agir de suite. Je suis donc allée faire ma prise de sang au mois de juin et c'est avec bonheur que j'ai pu constater que mes problèmes de cholestérol sont entièrement terminés. Au niveau de ma thyroïde, mon chirurgien avait pris la décision d'arrêter complètement mon traitement pendant 6 mois afin de voir si la perte de poids permettait de stabiliser à elle seule ma thyroïde. Et en effet, elle va déjà mieux mais elle nécessite encore un traitement donc je l'ai repris mais de moitié seulement et surtout avec l'espoir de pouvoir l'arrêter un jour! Au niveau des carences, j'avais très peur pour mon fer car j'ai vraiment de gros soucis de ce côté-là depuis des années que l'on arrive pas à améliorer. Nous étions donc surpris de constater que je n'étais pas en carence de fer mais après avoir vérifié dans le rapport de l'opération, mon médecin a remarqué que l'on m'avait fait une transfusion, ce qui explique cela. Je ne reprends donc pas mon traitement de fer pour le moment mais je devrais sûrement le recommencer après ma prochaine prise de sang ou faire des perfusions en clinique. Quant à la vitamine D, sans surprise, je suis toujours en forte carence. Je reprends donc le traitement que je prends depuis des années déjà. La nouveauté est une carence en vitamine B. J'avais déjà eu ça il y a quelques années, ce qui m'avait causé alors une allergie au soleil qui avait disparu une fois le taux remonté. Une fois bypassée, nous n'assimilons plus du tout cette vitamine. Je dois donc faire des piqûres de vitamine B afin de faire remonter mon taux et ne plus avoir cette allergie au soleil. Pour le moment, c'est une piqûre toutes les deux semaines pendant 3 mois et on verra à ce moment-là si nous augmentons ou diminuons la fréquence selon les résultats du prochain bilan sanguin. Bref, des carences à gérer mais ça, je le savais! Le plus important est qu'au niveau du sucre ou du cholestérol, tout est normal.

Divers

- Perte des cheveux: Mon chirurgien m'avait prévenue que le bypass était digne d'une chimio sur les cheveux. J'avoue qu'ayant des problème de thyroïde et de fer depuis des années, je les perdais déjà beaucoup donc j'avais un peu sous-estimé cette annonce. Les premiers mois, j'y ai échappé mais depuis quelques semaines, je suis en plein dedans et c'est vraiment très impressionnant. Je perds mes cheveux par mèches entières. Je nettoie ma brosse à cheveux après chaque utilisation mais après avoir brossé mes cheveux, elle est à nouveau remplie. J'en ai parlé à mon médecin mais malheureusement, aucun traitement ne peut arranger cela car cette chute n'est pas du aux carences mais à un choc post-traumatique causé par la lourde opération et la rapide perte de poids. Il m'a expliqué que le cheveux à 3 phases: la pousse, la vie et la chute. Suite à ce choc, la pousse est bloquée, la vie raccourcie et donc, la chute bien plus importante. Il m'a dit que je ne deviendrai pas chauve mais que quelques trous ne seraient pas à exclure. Il ne me reste plus qu'à patienter et à espérer que cette période ne dure pas trop longtemps afin que la repousse reprenne. En moyenne, elle dure de quelques mois jusqu'à deux ans selon les personnes. Au niveau de la fatigue, je me sens en pleine forme pour le moment. Mais la coach de santé m'a prévenue qu'une période de fatigue intense devrait arriver. Ce qui est totalement normale car c'est le contre-coup de l'opération et de la perte de poids.

- Retour de mes problèmes de genoux: J'ai une malformation de naissance, je suis hyperlaxe ce qui signifie que j'ai les ligaments, tendons, peau et muscles beaucoup plus lâches et élastique que la normale, ce qui me donne une grande souplesse d'ailleurs. Mais cette malformation m'a causé beaucoup de problèmes de genou à l'adolescence. En effet, étant trop lâche, mon genou n'avait pas de retenu et il se déboîtait quand je me mettais à genou, accroupie ou quand je pliais ma jambe en biais. J'ai donc appris à reboîter mon genou moi-même et quand ça m'arrivait, je devais vite m’asseoir car impossible de tendre la jambe (le genou n'était plus dans son axe) afin de tout repositionner. Et puis, pendant des années, plus rien. Jusqu'à il y a quelques semaines où je me suis accroupie pour prendre des photos et clac, genou déboîté! Heureusement, j'ai gardé les gestes en mémoire et j'ai pu le reboîter seule. J'en ai parlé à mon docteur et il m'a expliqué qu'en prenant du poids mon genou était maintenu en place par la graisse mais maintenant que j'en perds, il y a de nouveau trop de place donc il se déboîte à nouveau. Je dois donc être très prudente et muscler mon genou au maximum pour essayer de limiter les dégâts même si je ne pourrais jamais y remédier complètement.

- Reprise du sport: Le médecin m'a donné le feu vert pour reprendre le sport mais strictement interdit de faire des exercices stimulant les muscles ventraux car c'est encore bien trop tôt. Je vais donc retourner à la salle de sport de l'hôpital où nous sommes coachés et surveillés par des kinés dans un premier temps. Par la suite, j'augmenterai ma fréquence de sport au fur et à mesure que mon corps me le permettra.

- Frileuse: Déjà avant l'opération, j'avais des problèmes à ce niveau car je suis incapable de me réchauffer. C'est assez impressionnant mais il faut savoir qu'au matin, par exemple, ma place dans mon lit est toujours froide... J'ai l'impression que je ne dégage aucune chaleur et j'ai donc toujours été incapable de me réchauffer. Mais alors, depuis ma perte de poids, j'ai toujours froid! C'est totalement normal, comme dis ma coach de santé, j'ai perdu mon isolation :) lol.


   Vous pouvez toujours retrouver mes grandes étapes dans l'onglet bypass et si vous désirez lire les articles précédents: Voici celui sur le parcours pré-opératoire, le récit de mon opération et finalement, mes rendez-vous post-op.

   Je reste lucide et je sais que j'aurai encore des moments difficiles parfois, des jours sans, des digestions plus compliquées que d'autres mais je n'ai aucun regret car chaque jour, je renaît un peu plus. J'ai souffert, mon opération a été bien plus douloureuse que la normale, j'ai eu droit aux complications en prime mais ça me permet de savourer d'autant plus chaque jour à présent. Je tiens encore à tous vous remercier pour vos petits mots, vos encouragements, votre soutien,... Ils m'ont été très précieux!

4 commentaires:

  1. Je n'ai qu'un mot à dire : félicitation pour ton parcours. Je te souhaite que le meilleur pour les mois à venir.

    Moi aussi, je suis frileuse. L'hiver, j'ai énormément de mal à me réchauffer... au point que ça me fait mal dans les jambes. Je suis obligée de les enrouler dans deux plaids. Vu que nous sommes en été, je suis un peu tranquille vis à vis de ça. Pour l'instant, il m'arrive d'avoir froid mais globalement, je me sens bien. A voir, dans quelques mois, si y'a des changements.

    Je t'envoie pleins de bises pour la suite.
    Tu es au top, continue comme ça. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Tiboux :) Je te souhaite le meilleur à toi aussi :)
      J'ai le même problème que toi. Je l'avais déjà avant mon opération donc avec l'amaigrissement ça ne s'arrange pas mais bon, on s'adapte :)
      Plein de gros bisous à toi aussi et bonne continuation, bravo :)

      Supprimer
  2. Je viens de lire tes articles et ... tu es vraiment courageuse.
    Je savais que c'était une opération très lourde mais lire ton témoignage, tes ressentis, ça m'a vraiment touchée. C'est beaucoup de sacrifices.

    J'espère que le pire est derrière toi et que tu continueras sur ta lancée pour t'épanouir encore davantage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie car ça me touche beaucoup! En effet, beaucoup de gens pensent que cette opération est la facilité mais ça ne l'est pas et je suis heureuse de lire tes mots.
      Le plus dur est passée maintenant :)
      Merci beaucoup encore et gros bisous!

      Supprimer